Non essentiel.

DSCF0673Hey ! Comment ça va dis donc ? Ca fait longtemps…

De retour de la sélection n°1 Arc à Poulies à Saint Avertin... Non, à Dijon... Bon finalement à Riom mais de justesse et pas pour tout le monde... Sacré COVID, quand tu nous tiens… Tu donnes du fil à retordre à nos fonctionnements d’hommes de lois, et qui aiment les pondre en masse de surcroit ! La noyade dans l’univers des textes est telle que notre réactivité ne trouvera de ressources que dans le système le plus fortiche et le plus évolué de tout notre système 12.0 : le monde amateur.

IWS : I Want Sport ! #COVIDfriendly

126619351 423384308683744 4743575815079019435 nLe tir à l'arc : un sport signé #covidfriendly ©pjd 🙃

J’aurais pu simplement poser une cible à 18 mètres, m’entraîner, et compter les points. J’aurais pu… C’est vrai j’aurais pu.

Le week-end dernier, la première compétition #worldwide de la #worldarchery avait lieu les 21 et 22 novembre 2020. Un retour à la compétition estampillé "officiel" par le cachet de la WA, reconnue tardivement par la Fédération Française de Tir à l'Arc notamment pour la question de la préparation des équipes de France au retour sur les terrains "où ça compte”.

Ballades en forêt : de Redding à Mokrice.

PJ La Valette 1Le tir à l’arc français et mondial me connaît surtout tel un archer du “tir à plat”, salle, FITA. Or, j’ai débuté ce sport par le tir instinctif, en arc à poulies, dans les bois du Vercors. J’ai toujours apprécié le plein air, la variété. Vu le programme international de la cible anglaise, le circuit en salle, le circuit des coupes du monde extérieures, en y ajoutant les championnats respectifs de référence, et bien entendu une vie professionnelle à côté, je n’avais pas la ressource pour profiter pleinement des compétitions dite “de parcours”. Alors, j’ai attendu avant de revenir à mon premier amour. Et voici que je découvre Redding en mai 2018, la compétition 3D américaine, maison du Big Foot.

Photographie

pix arcCe nouvel espace est la mémoire de plus de quinze ans de ma vie, entre Terre et Mer, mes centres d’intérêt, mes voyages, mes affectations. Même les clichés numériques les plus anciens, capturés au travers d’objectifs de qualité relative à mon pouvoir d’achat de jeune maistrancier, expriment leur charme à l’étale de leur grain. A l’époque de l’éphémère des réseaux sociaux, j’ancre le temps par mes images, non datées. Il me restera les clichés argentiques… Plus tard. Bon voyage ;-)

Rattrapage 3/3.

Riom coachJeux Européens : Minsk. Touch’n’go de 24h à la maison au retour de S’Hertogenbosch, je rafistole les arcs avec un petit check-up de deux heures et je refais le paquetage. Gratouilles au chat qui boude, bisou nanakidéchire, et hop, veuillez relever votre tablette, attachez votre ceinture et retirez vos écouteurs durant le taxi, le décollage et l’atterrissage. 

Page 1 sur 2

© stain photo. All Rights Reserved.