Rattrapage 3/3.


Jeux Européens : Minsk.


Touch’n’go de 24h à la maison au retour de S’Hertogenbosch, je rafistole les arcs avec un petit check-up de deux heures et je refais le paquetage. Gratouilles au chat qui boude, bisou nanakidéchire, et hop, veuillez relever votre tablette, attachez votre ceinture et retirez vos écouteurs durant le taxi, le décollage et l’atterrissage. 

Rattrapage ⅔.

Full packVoici le carnet de route de la saison extérieure 2019, toujours en mode rattrapage, où de nombreux points sont à garder en mémoire, de l’inédit à la première, de la déception et de l’or mondial. Commençons par le début de toute saison, une sélection, c’est-à-dire la remise en question de son niveau par une évaluation de la performance pour que la fédération décide des archers en qui elle placera sa confiance pour tenter de ramener les médailles. Porter le maillot de l’équipe de France n’est pas une coutume, c’est un vrai travail tant au niveau de la projection dans le programme de saison que dans la volonté à placer au moment opportun. Nous sommes au temps opportun, à Compiègne qui accueille cette première compétition.

Rattrapage ⅓.

VegasLDNous sommes déjà en septembre, non décembre, bon février 2020 (bonne année !) alors que je relis mes notes de la saison salle 2019… Depuis notre dernière conversation où je remportais le tournoi de Bondy, j’ai continué mes carnets en off, je n’ai pas pu les publier en tenant mon cahier des charges : raconter une histoire, ne pas remettre en cause le matériel sans donner une explication claire, décrire avec plus de précisions ce qu’apportent les différents tournois auxquels je participe pour vous donner des informations qui sauront vous aider dans votre démarche, ou bien simplement écrire pour que vous y preniez du plaisir. Ces carnets ont une grande valeur à mes yeux, ils sont la mémoire de toutes ces années de tir au plus haut niveau, contre vents et marées parfois. Publier une brève sur ce site s’apparenterait à du réseau social, et non, ici, pas de publicité même si les propositions sont nombreuses mais systématiquement déclinées, nous sommes au calme prenons le temps de dire et de lire sans agressions extérieures.

Plan Blanc.


Même dans les temps les plus sombres, la lumière sera. 


Je veux vous dire combien il est important de croire en nous, notre pays est fort et nous devons nous souvenir de nos racines. Les guerres se sont succédées et nous sommes aujourd'hui le fruit de ceux qui se sont battus pour notre identité, plusieurs générations plus tard. Soyons créatifs et respectueux, ambitieux et loyaux.

Augias, épisode 3.

portraitLa saison 2018 est terminée, et une autre a commencé. Nous avons passé les fêtes de fin d’année et le travail reprend. J’ai tenu à publier mon carnet 2018 pour vous faire voyager, mais aussi pour vous plonger en immersion dans ce que j’ai vécu cette saison au fil des compétitions.

A la fin de cette lecture, j’aurai réussi.

 

Page 1 sur 4

© stain photo. All Rights Reserved.