Bienvenue !
Photo : à la chambre de ©Pierre Lansac

 

Accueil

 

06092014 IMG 9347

 ''Si tu veux aller vite, va seul. Si tu veux aller loin, va ensemble.''

Amis archers, amis sportifs, bienvenue sur mon site. 

Je vous invite à partager ma vie de globe-trotter, mon actualité sportive et professionnelle,

mes études matérielles auprès des plus grandes marques de la discipline, ma passion, mon plaisir sans cesse renouvelé. 

Naviguez avec prudence, vous entrez dans le monde de la magie de l'arc, et, de l'envoûtement du bruissement des flèches (parfaites ?)...

Addiction sévère garantie, aucun traitement disponible !

Laissez-moi vos impressions et commentaires, et je serai heureux de vous répondre,

car si je cherche à décrocher la lune, c'est par vous et grâce à vous. 

Signature site


Même dans les temps les plus sombres, la lumière sera. 


Je veux vous dire combien il est important de croire en nous, notre pays est fort et nous devons nous souvenir de nos racines. Les guerres se sont succédées et nous sommes aujourd'hui le fruit de ceux qui se sont battus pour notre identité, plusieurs générations plus tard. Soyons créatifs et respectueux, ambitieux et loyaux.

A l’heure où la guerre sanitaire est déclarée, je veux porter un message fort par le souvenir de mes anciens, nos anciens à tous qui se sont battus pour nos libertés et nos droits. Il est certain que ce souvenir n’est pas suffisamment équivoque pour nombre d’entre nous se ruant dans les supermarchés, profitant des libertés remportées par leurs aïeux, en guerre, avec des balles et du sang versé, dans les tranchées, sur notre territoire. L’effort national, mondial, est clair, il s’agit d’évoluer avec prudence, soit par les distances et gestes barrières, soit par le confinement à domicile. Il ne s’agit pas de séparer les familles en envoyant tous les hommes en âge de se battre, ou pas, au front avec un fusil pour deux. Il s’agit de rester en famille, se retrouver, apprendre, éduquer, parler. Il s’agit d’une opportunité inespérée pour revenir aux vraies valeurs, celle de la mémoire, du coeur et du partage sincère. 

Je représente des sociétés responsables, en France et aux USA. Pour remplir mon devoir de citoyen et de collaborateur, j'ai pris des décisions en rapport avec le contexte mondial sanitaire grave. Il est question de respect et de sauvegarde de la vie humaine. Ma famille est vulnérable, chacun est une cible facile pour ce virus pandémique. Ma compagne est hospitalière sous ordre du plan blanc. Je suis indépendant. Mon devoir est de les protéger en respectant les consignes sanitaires. Je suis militaire de carrière de la marine nationale, les cellules de crise font partie de mon langage commun et ce, même si je me trouve en congé sans solde depuis 2014. La réussite efficace d'un protocole est le respect scrupuleux de son application à la lettre. Il n’est pas question de se dire que “ça peut passer” en accompagnant l’un des nôtres aux courses, en allant faire une ballade. L'interdiction de sortie ou de pratique possède une véritable raison : il convient de tout faire pour laisser les services d'urgence aptes à la gestion d'une crise. Si vous en rajoutez en vous blessant à vélo, en voiture, en faisant du sport n'importe comment, en ayant une crise lors d'une randonnée... vous devenez un bâton dans la roue. En ne faisant rien, vous participez déjà à votre devoir civique. Il nous oblige à une organisation stricte maintenant, pas demain, maintenant.

La question de décider ce que l'année 2020 allait contenir dans son calendrier se posait avant que la pandémie ferme le Monde. Dans une année olympique, l’accent est placé sur les arcs classiques. Vu le niveau de stress que j’affronte depuis plusieurs années maintenant, en famille, en société et en compétition, je redoutais d’être exposé à cela telle la cinquième roue du carrosse avec mes poulies. Seulement trois coupes du monde au lieu de quatre, un championnat d’Europe et non du Monde, seul un quota pour les jeux mondiaux me tenait encore en haleine. Mais, vue ma dernière expérience des Jeux Européens à Minsk, j’allais finalement me dire que ce n’était pas une priorité. Ceci cumulé avec des projets de vie personnels en cours, la petite étincelle peu vivace pour l'offre du tir FITA, et toutes ces choses que j'ai en tête qui m'empêchent d'être un compétiteur à 100% ; l’actualité m'aidera à trancher selon toute logique : la saison sera blanche pour l’international, quels que soient les recommandations et autorisations générales. Vouloir reprendre une saison internationale, en s'exposant soi-même à un virus potentiellement mortel, prenant le risque de le ramener chez soi dans son nid pour contaminer ceux que j'aime et qui prennent soin de moi, est à mes yeux une erreur capitale. Croire que le vaccin sera de suite efficace, disponible et administré avant la fin de l'été pour 67 millions de français est déjà difficile, alors à l'échelle mondiale… Certains sports ont repoussé leurs évènements 2020 en 2021, je crois qu’ils ont raison. Nous devons laisser le temps au monde pour qu'il se réorganise, et bien avoir en tête qu'il ne va pas repartir en claquant des doigts comme si rien ne s’était passé, ce n'est pas Amazon. Je prends ma responsabilité en temps qu’archer international et je ne reprendrai pas un avion avant l’an prochain. D’abord, je veux aider à la reconstruction de mon pays, ensuite, je le représenterai à l’international.

Je crois en cette opportunité pour que notre pays trouve les bonnes solutions, nous devons l'aider en respectant les consignes, même s'il faut aller au travail en adoptant les bons gestes qui nous protègent, même s'il faut faire preuve de bon sens pour que notre personnel hospitalier puisse trouver le paquet de pâtes dont il rêve en sortant de sa garde, même si nous n’aimons pas la politique. La consigne de ceux qui ne sont pas physiquement au travail est de #resterchezsoi, mais elle n'est pas que consigne, c'est un devoir. Je crois en cette opportunité pour nous poser les bonnes questions, sur notre consommation, nos habitudes et nos pratiques. Acheter français et investir sur son propre territoire n'aura pas été aussi important depuis la relance économique d'après-guerre. Acheter des produits de marques en magasin permettra une relance de notre système sportif pour encourager le bon conseil, proche de chez soi. Ces marques qui réinvestiront dans les grands évènements du tir à l'arc mondial auxquels vous participerez. Il est aussi question du simple loisir, pour garder un matériel de qualité. Non, ce n'est pas drôle de rester confiné, tout comme ce n'est pas drôle d'être au contact d'un malade. Ce n'est pas drôle d'aller au travail la boule au ventre ni en tant que patron inquiet pour la sécurité de ses employés et pour l’avenir de l’emploi qu’il créé, ni en tant qu'employé frustré de ne pas pouvoir être plus protégé par son pays qui en a trop fait pour les autres, sûrement. Voyez les choses autrement : vous achetez français. L'entreprise créé de la richesse et paie l'impôt en France. Cet impôt est collecté par votre pays qui vous placera en sécurité en cas d’évènement comme celui auquel nous faisons face en ce moment. Peut-être que si nous avions été un peu plus chauvin, la réaction du Gouvernement aurait été plus rapide et efficace, en tout cas plus claire. Oui, des entreprises doivent continuer leur activité. La mienne en fait partie, je ne suis pas frustré mais fier. Fier de défendre mes valeurs territoriales et de participer d’ores-et-déjà à l’après. Il n’est pas question d’attendre que les choses se fassent et que cela soient les autres d’en haut qui nous amène le pain dans la bouche, il est question de prendre maintenant nos responsabilités en préparant notre avenir. Notre pays, et notre passion, pourront revivre de plus belle si nous nous y mettons tous ensemble, même chacun de notre côté à distance pour le moment.

Et tout rentrera dans l'ordre, même mieux.Je vis en Auvergne, c’est la campagne. Je ne m’entraîne pas depuis le championnat de France en salle. Mon pas de tir individuel n’est pas à mon goût. Alors je le retape, je profite de cette opportunité pour donner des coups de pioche et passer la débroussailleuse. Une petite pergola me mettra à l’abri pour des bons entraînements et pour faire des images sympas, aussi en vidéo. Je mets à profit ce boulot pour une communauté. Dès la semaine prochaine, je vais relancer mon site Internet, d’abord en publiant mes articles “Rattrapage”, où je reviens sur la saison 2019 extérieure, et où je terminerai sur la saison salle 2020. Ensuite, je retaperai tous mes articles techniques et matériel, mettre à jour les photos, les astuces, les textes. Puis j’alimenterai en vidéo. C’est un très gros travail que j’ai à coeur de fournir. J’ai cette volonté de contribuer au développement de mon sport par la communication grâce à mes sponsors. Ainsi, je compte bien toucher votre âme pour vous convaincre de vous munir de produits originaux, pour participer à l’effort collectif, à votre passion, à notre communauté. Voyez ceux qui vous aident, aidez-les en retour par une attitude exemplaire, et soyez-en fiers.

Je veux dire que notre sport ne se pratique pas qu’en compétition. Mes objectifs extérieurs 2020 étaient flous, je ne savais pas comment aborder la suite de la saison salle. Surtout, j’avais envie de faire autre chose que de la confrontation, je voulais quelque chose de nouveau, de différent. Je pensais déjà à mon site, à la vidéo, au partage mais aussi à la création. Alors je me suis fixé d’autres objectifs avec mon équipe : transmettre, former, sensibiliser. Avec HOYT et EASTON, je vais détailler les choix, les réglages, l’entretien. Avec ARC SYSTEME, nous allons consolider pour garder le même niveau de qualité, puis nous allons innover. Des concepts sont en attente depuis trop longtemps. Pendant ce temps, ma pratique se limitera au loisir, puis progressivement, je reviendrai vers un entraînement de haut niveau en 2021. Après douze années d’équipe de France quand les saisons s’enchaînent sans relâche, cette parenthèse sanitaire doit devenir l’opportunité de se refaire une santé. Je reviendrai rapidement vers vous avec des astuces, pour les arcs à poulies, pour les arcs classiques, pour vous donner envie de gratter votre équipement et envisager des changements. Soyez fiers d’aider chacun à votre niveau. Vous êtes entraîneur ? Formez. Vous êtes mécanicien ? Donc vous êtes astucieux. Vous êtes ingénieur ? Transformez le complexe en simple. Vous être arbitre ? Simplifiez. Vous êtes élus ? Guidez vers le plaisir. Vous ne savez pas comment aider ? Manifestez-vous, vous pourriez découvrir une de vos qualités par l’échange. Ne me faites pas mentir, ne cassez pas mon rêve, imaginez, travaillez, retrouvez vos valeurs et enseignez-les. Ce que j’ai appris dans le tir à l’arc et autres milieux dans lesquels j’ai acquis des compétences, je vais vous les transmettre. A vous d’agir dans vos domaines respectifs. C’est une belle compétition qui se prépare, et nous allons la remporter. Et nous aurons la fierté d’honorer la mémoire de nos aïeux, de transmettre des valeurs fortes, par le sport et toute sa communauté. Restez chez vous, activement. Allez au travail, avec fierté. Prenez soin de vous et des autres, appliquez les gestes barrières et faites-les respecter.

Coronarcherycalement,

>>>---Pierrot---> X

A lire : Rattrapage ⅓.  Rattrapage ⅔.  Rattrapage 3/3.

© stain photo. All Rights Reserved.