Sélection FITA 2012

Je remporte la sélection avec Dominique Genet, Christophe Doussot, Adrien Olivier, Paul Gérard et Sébastien Brasseur pour composer ce collectif de six archers en vue du championnat d'Europe FITA à Amsterdam en mai. Avec cette première place, je suis automatiquement sélectionné pour la première manche de la coupe du Monde, à Shanghai, du 7 au 15 avril prochain.

Je gardais quelques appréhensions sur cette sélection très proche de la fin de la saison salle. Nous avions très peu de temps pour nous mettre dans l'ambiance FITA, pour reprendre les réflexes du vent et de la distance, pour régler le matériel... Les entraînements avant ce weekend étaient plus ou moins bons, en fonction de la configuration testée. J'ai pu terminer et valider un réglage fixe la veille lors de l'entraînement officiel, où je me retrouvais sur le bon terrain, et en condition de tir compté pour le lendemain. A mes yeux, l'entraînement officiel d'une compétition permet le dernier réglage, et place l'esprit dans la compétition, il est inclus dans le weekend avec toute son importance.

Jour 1, double FITA 50 mètres.

352-355 et 707 le matin, 352-354 et 706 sur 720 l'après-midi. Les conditions étaient bonnes. Un vent léger de temps en temps sans incidence, et le soleil apportait ses quelques degrés en plus. Le plus dur était, comme à chaque sélection, de rentrer dans la compétition et cette fois sans avoir un seul repère en FITA ! Prise de marques, maîtrise du stress et du physique pour garder de la ressource jusqu'à la fin du weekend... Un double FITA n'est pas simple à négocier en temps normal, en sélection encore moins, surtout quand il fait froid et quand il y aura encore plus de flèches à tirer le lendemain, dans un cadence encore plus soutenue !!!

A l'issue de cette journée, les huit premiers scores étaient retenus pour le lendemain. Le niveau était déjà très élevé avec 707 x 2, 706 x 2, 705, 704, 703, 701 tirés par cinq archers différents ! Nous en sommes donc à 144 flèches comptées et je suis à … 1 point devant Dominique 1413 à 1412 !

Jour 2, une série en « deux flèches, 40 secondes » - 9 matchs.

La pluie sera tombée par intermittence, assez pour ne pas quitter le Kway complet de toute la journée. Parfois une brise se levait, légère mais glaçante, le soleil n'aura montré son nez que dix minutes. C'est le jeu, et je préfère de loin tirer dehors pour une sélection FITA, qui pour moi est aussi une préparation à ce stade de la saison. Par contre, il faut s'équiper de manière à rester au sec donc au chaud, et prendre soin de son matériel avec la plus grande délicatesse. L'attention mise sur le réglage de début de saison est important pour avoir un câblage gras, une visserie huilée, car mis à rude épreuve dans le froid ou la chaleur, et l'eau, la casse n'est jamais très loin.

Deux flèches, 40'' : il s'agit d'évaluer la performance en reproduisant une séquence de tir par équipe où le temps est de 120 secondes pour que les trois archers de l'équipe tirent deux flèches chacun. C'est du tir par équipe, mais en individuel...

Le chrono sonne 10'', à la sonnerie on franchit la ligne d'un mètre avant le pas de tir et on tire deux flèches en 40''. La fin du temps retentit et c'est reparti pour 10'' de prépa, et ainsi de suite pour faire une volée de six flèches. Au final, nous avons une série de six volées sur 360 points.

Je tire 354 sur cette série et je suis très content d'avoir directement pris une bonne qualité de tir de bon matin. Avec le double FITA de la veille, le manque de volume encore frais en début de saison, démarrer un tir aussi physique que mental à 09h00, sous la pluie et une température de 6°C environ, ça pique !!!

Sur ce type de tir, il faut rentrer dedans tout de suite. Au back tension, une seconde d'hésitation équivaut à 3 ou 4'' de temps supplémentaire pour déclencher. La pression du résultat et du temps nous crispe facilement et il devient difficile de se relâcher. Il faut sans cesse être précis dans ses moindres gestes pour ne pas perdre de temps. Un défaut d'armement, le décocheur mal pris en main, le grip de travers... sont des défauts qui ne pardonnent pas et qui ne se rattrapent pas quand les mains ne glissent pas, à cause du froid, ou bien glissent trop, quand il pleut, ou les deux !!!

Ensuite les matchs, chacun des huits archers du jour 2 se rencontrait. Tout compte, la victoire, le nombre de points pour la victoire, et même en cas de défaite le nombre de points est pris en compte pour établir un système de points malus ou bonus... C'est un très bon exercice pour rester régulier jusqu'au bout, et se tester en match sans avoir la pression de passer le tour. Toutefois, la pression reste présente pour réussir sa sélection, ou préparer au mieux de futurs matchs internationaux.

Après ma saison salle, j'avais à cœur de gagner des matchs. J'avais commencé avec les matchs du F2F UK en décembre et terminé avec les matchs du championnats de France. Entre deux, Nîmes et Végas en défaite au premier tour. J'apprends beaucoup de cette saison et ma volonté grandit encore.

Je gagne les sept matchs, suivi des deux matchs à élimination directe, demie-finale et finale. Avec les centaines de flèches tirées et la fatigue, le corps réagissait tout seul par automatisme. C'est l'essence même de l'entraînement, pour ne plus avoir à penser qu'à la cible, à son objectif, le reste n'a plus qu'à suivre...

Je suis arrivé à produire un niveau que je n'avais encore jamais atteint sur ces matchs. C'est une moyenne de 148,2 (mini 147, maxi 150) sur neufs matchs et sur les cinq derniers un total de 744 sur 750 !!!

J'ai pu réaliser un très beau match contre Dominique Genet. 30, 60, 90 puis 120 partout, je termine à 150 contre 148 avec la satisfaction de bien finir mon match. Juste pour la p'tite histoire, je bats mon propre record d'Europe (150 et 8 'x') avec 150 et 10 'x', ce qui égale le record du Monde de Réo Wilde. Malheureusement, il ne peut pas être homologué sous cette forme de match en poule, ni même en France. Je sais que je suis capable de le faire, alors j'essaierai à nouveau ! D'autres beaux matchs ont eu lieu, où souvent la dernière flèche était décisive.

La sélection est maintenant officielle et je partirai en équipe de France avec Dominique Genet et Christophe Doussot à Shanghai la semaine du 07 au 15 avril prochain. Je vais utiliser ce temps pour mettre mon matos prêt pour ne pas avoir de problème en cours de saison. Chaque pièce sera inspectée !

Ensuite place à l'entraînement pour retrouver les automatismes qui seront une des clefs de la réussite dans les conditions les plus difficiles.

Je vous souhaite une excellente saison de tir extérieur, en FITA, en 3D, nature, campagne, Beursault, perche ou simplement dans votre club !

© stain photo. All Rights Reserved.