Nîmes 2012

Rendez-vous annuel Nîmois terminé et ce fût un weekend mitigé pour ma part. Un imprévu hivernal désagréable ayant pointé son nez, je n'ai pas pu ni m'exprimer pleinement sur le plan de la performance, ni pour profiter un maximum de l'évènement et des amis présents au tournoi : je tiens une bonne crève !!! Bon, mieux vaut maintenant que dans 15 jours à Las Végas, je serai immunisé... Je serai donc bref, ou plutôt moins détaillant qu'à mon habitude...

Tournoi relevé, on s'y attendait, avec un cut à 585 points. Les 13 premiers sont à 590 points. Jesse et Braden tapent fort avec 598, juste pour me narguer peut-être ? Je tirais le quatrième départ et j'ai eu le temps de stresser pas mal, voyant mon état se dégrader au fil des heures, mouchoirs en poche. J'attaque avec 296, et un 28 m'échappe. Je poursuis avec 297, toujours avec un 28 façon piqûre de rappel. Le point positif, c'est d'avoir enchaîner les 30 pour relâcher sur un 28. Je préfère cette version à la version un ou deux 30, puis 29, et re30... Avec 593, je suis à égalité avec Réo Wilde 4e et 5e. La fatigue et les yeux me brûlaient déjà pas mal.

Une heure plus tard, l'échauffement des 16e de finale commencent, cinq volées, et elles étaient trèèèèès loooongues ces volées. Nez pris, tête dans l'étau, frissons à poste, aller go c'est le meilleur moment ! En mode ''j'ai pas mal'', j'affronte Mickaël Cauwe du Luxembourg, 28e des qualifs avec 586 points. A ce niveau, tous les archers ont réalisé 590 et plus dans la saison, et ce résultat rapporté sur un match ne fera pas beaucoup d'écart sinon pas du tout. Le barrage sera décisif au millimètre.

30-30 et 1/1, 29-29 et 2/2, 30-30 et 3/3, 30-30 et 4/4, 30-30 et 5/5 : barrage ! Mickaël tire un 10 cordon et je tire un 9 cordon, deux millimètres nous séparent. Bravo à Micka, et aussi pour la sympathie qui s'est dégagée dans ce match. Bon, en voix off, je me prends encore THE client du premier tour, ça devient pénible haha ! Je termine donc 17e de cette édition, sur le coup un peu furax à cause de cette f*** crève, mais en fin de compte là n'est pas le plus important. A Nîmes, je garde toujours en tête la vitrine du tir à l'arc français en live, et j'ai à cœur de bien faire pour le bonne représentation du sport de haut niveau (de la Défense), du collectif arc à poulies, tant dans la performance que dans la disponibilité. Cette fois, j'étais quand même bien à l'Ouest ! Cela me montre bien que le repos est primordial à la réussite, et je vais revoir mon organisation avant les championnats du Monde dans quinze jours.

Avec tout ça, le weekend était loin d'être facile, mais toujours aussi agréable pour revoir les amis du tir, et ressentir tout ce soutien présent sur chaque flèche ! Merci pour vos sourires, vos encouragements, vos ''ouaiiiiiis'' et vos ''Ohhhhh''...

Je vais trouver le moyen d'être encore plus précis et stable, motivex à bloc pour les USA !!!

Très sportivement, Atchoum !

© stain photo. All Rights Reserved.