Flanders Bow Strings

 

FBS : Flanders Bow Strings. A Steenvoorde, dans le Nooord, oui oui c'est bien en France quelque part là-haut accrochés aux nuages qui défilent à toute vitesse le long de la Manche ;-) Depuis la création de cette activité pleine et entière en 2013, Guillaume Rubben est mon partenaire câblages. Nous avons ensemble développé, échangé, pour que mes arcs soient toujours au top niveau. 

Voici quelques détails sur ce qu'il faut et ce qu'il ne faut pas faire avec les câblages d'arc.

Guillaume, c’est “le grand”, un gars au coeur gros comme ça, un vrai gentil qu’il ne faut pas vexer (parce qu’avant tout, il est très grand), et un mordu-passionné multi-tâches full-archery. Il gère son magasin, l'Archerie des Flandres, les compétitions de tir à la perche dans le Nord-Est de l’Europe, il confectionne les câblages, a participé à de nombreuses compétitions et tournois, nationaux et internationaux. Tout ceci est parti d’une opportunité, et d’une saison sportive.

IMG 0039

VEGAS file004547Opportunité car Guillaume a su investir dans un métier à corde pro-hi-tech pour pré-étirer les cordes, au moment où il a été disponible en Europe. “Les américains y arrivent, pourquoi pas nous” ? Et oui, pourquoi pas…

Saison sportive car en 2012, Guillaume et moi étions en équipe de France, avec Séb Peineau, pour les championnats du monde en salle à Las Vegas USA. Vous savez, cette compét où “le Grand” s’offrait une quatrième place individuelle sur le mondial de Sin City, où nous étions vice-champion du monde tous les trois… Ensuite, nous étions repartis ensemble, en coupe du monde, un peu partout, dehors, dedans. 

Nous avons eu le temps de parler de comment faire les meilleurs câblages, d’en faire les essais de confection, d’association de matières, pour améliorer nos performances, les rendre plus stables, mais surtout plus accessibles. Ce dernier point est important, car FBS est en France, se fabrique en France, parle français, comprend le français (la langue, mais aussi le bonhomme ;-))

126Ainsi, je choisissais fin 2012 de faire confiance à Guillaume. La suite ? Un truc comme plusieurs dizaines de médailles inter, des perfs de furieux, des records internationaux, et je ne parle qu’en mon nom. D’autres noms d’ici et d’ailleurs ne rougissent pas et nourrissent la fierté de cette entreprise.

Les présentations sont faites, et pour conclure cette partie un peu glam’ entre copains, je n’oublierai pas de rappeler qu’à mes yeux le projet est important. Je placerai toujours la priorité sur  le respect du travail, l’honnêteté. Guillaume respecte mon travail d’archer en produisant un niveau de qualité, en utilisant les meilleurs produits, en me livrant dans les délais demandé, qu’ils soient urgents ou normaux. Bien, soyons clairs, FBS est mon partenaire. L’histoire avec mon pote se détache du tir, si ce n’était pas pro, je ne le dirai pas et il n’aurai pas de place dans ce site.

IMG 0042

Techniquement, le câblage représente la partie vivante de votre arc. Il demande une attention particulière, de faire des choix pour composer son corps correctement. Soumis à des contraintes extrêmes, ce nerf doit être robuste, fiable et entretenu. Si vous faites les mauvais choix, votre visette tournera sans cesse et vous placerez un élastique de rappel… Pour moi, c’est un peu comme devoir brancher son ordinateur portable dans le train ;-) Ca fait tâche de nos jours #HasBeen.

IMG 0508Pourquoi votre arc affiche 55 livres max alors que les branches sont marquées à 60 ? Pourquoi ça vibre autant ? D’ailleurs, mon scope est parti de l’arc, ou bien est-ce mon écarteur de câbles ? Mes cames n’en font qu’à leur tête, complètement butées, ou pas, avec un petit jeu de maux. La corde vient taper mon bras maintenant, mais quelle idiote ! L’encoche ne passe plus, j’ai un détalo de +1cm, ma visette a été fixée avec des nocksets, mes tranche-fils ne passent plus dans les réas de cames, ma gaine centrale glisse, mes brins sont secs, l’arc claque, les câbles ne tournent pas dans la même sens, y’a pas de tours, ça groupe pas, je ne suis jamais synchro, etc, etc, etc… Maintenant si vous me dites “Pierrot, tu te trompes”, vous allez sans doute aussi me dire que vous faites le rallye des glaces en pneus slick ? #Joke

Je reçois de nombreux messages chaque semaine, pour me demander pourquoi. Souvent, la qualité du câblage est en cause, soit par sa conception, ou bien par son âge, ou son entretien. Ne cherchez pas à grouper sans mettre de tours aux câbles, ne cherchez pas un synchro parfaite si les deux câbles sont dépareillés, ne vous identifiez pas comme responsable de votre tir si votre matériel vous limite. Avoir un bel arc, performant et personnalisable, avec de la ficelle à rôti, c’est piloter un bolide sur les jantes. Bon courage…

FBS travaille avec BCY, le fournisseur américain de matière première pour la confection de câblages d’arcs en tout genre. Nous avons ainsi atteint le même niveau de qualité, au moins, que les marques américaines. La marque française qu’utilise tous les médaillés et membres de l’équipe nationale peut être fière de ses réalisations. Tous, nous avons transmis nos retours, amélioré les premiers essais, pour lui accorder toute notre confiance.

IMG 0073En fonction de votre arc, de vos cames, de votre pratique, le câblage sera adapté, les longueurs correspondantes à l’origine constructeur et non à l’existant et personnalisé à vos couleurs de brins et de tranche-fils.

Mon choix se porte vers la matière 8190 X-Treme de BCY, 28 brins sur les câbles, 24 ou 28 brins sur la corde suivant l’arc. Les tranche-fils de cames sont réalisés en Halo 0,14, et le central en Diamond Back 0,22 ou 0,26 suivant le nombre de brins de ma corde, et la taille de mes encoches. En arc à poulies, nous utilisons aussi le 8125 ou le 452X. Le 8190 X-Treme est le plus performant, il possède une belle élasticité et une bonne tenue des réglages. Il devra cependant être contrôlé régulièrement surtout en FITA soumis à de fortes chaleurs. Le 8125 est performant, plus rondouillard et pataud, c'est le douillet de la bande. En revanche, on ne peut pas exiger les mêmes performances de vitesse et sensation que le 8190, plus nerveux. Le 452X est quant à lui très sec, âmes sensibles s'abstenir, il claque dans l'arc. Ce dernier présente l'avantage d'être fin et de compter beaucoup de brins pour une excellente tenue aux réglages. Il secoue un peu trop le bonhomme pour mon goût malgré de bonnes performances. Les matières sont nombreuses, présentent chacune leur spécificité et certaines combinaisons sont à éviter, vous seriez déçus. FBS pourra vous conseiller, nous avons testé

IMG 3943A réception d’un nouveau câblage, je le monte sur l’arc après avoir effectué un nettoyage général des axes et des cames. Je laisse poser toute une nuit et je contrôle ma configuration le lendemain. Elle comprendra la mesure de l’entre-axes pour une cohérence band / puissance, l’inclinaison des cames et leur synchronisation pour trouver l’allonge constructeur, une butée conforme et un let-off proportionnel à la puissance de l’arc. Je fixerai ensuite un Dloop provisoire pour tirer une trentaine de flèches. Cette étape permet de fixer le passage du câblage dans les cames. Après un nouveau contrôle de ma configuration, je place ma visette et je réalise mon point d’encochage.

La visette tournera d’un huitième de tour après une centaine de flèches avant de se fixer définitivement. Je vérifierai l’entre-axes et la synchronisation au même moment, et je reprendrai l’ensemble de quelques tours si nécessaire.

J’ai travaillé comme manoeuvrier dans la marine nationale, j’ai reçu une formation sur les matières, les noeuds, les cordages. Ce qu’il faut comprendre est qu’un cordage doit posséder une élasticité pour être efficace. S’il est trop raide, ou trop souple, il sera cassant ou imprécis. Il doit garder un commettage relatif pour bénéficier de ce pouvoir. C’est-à-dire la rotation des brins autour de leur axe longitudinal. S’il n’y a pas ou peu de tours, le cordage est libre dans l’espace et peut devenir dangereux ou difficile à maîtriser. S’il en possède de trop, il devient tout autant dangereux par risque de rupture. Le juste milieu correspond au nombre de tours que votre câblage autorisera pour augmenter ou diminuer sensiblement votre allonge sans intervenir sur les modules. Ce compromis est d’environ deux révolutions par pouce. Pas de calculs savants, une corde de 60” ne supportera pas 120 tours… Il faut enlever les longueurs de tranche-fils et ne garder que les longueurs de câbles à nu. Un câblage bien tourné offrira une meilleure capacité à grouper : sa déformation sera maîtrisée, sa reprise de position initiale rapide et sans accompagnement de l’encoche. Les images haute vitesse réalisées au sein du collectif France vérifient cette théorie de marin, qui s’applique aussi aux arcs.

IMG 0074Un câblage pré-étiré ne s’allonge plus, il se réduit. KesKiDitPierrot ? Tirez sur un élastique, il devient plus fin et s’allonge. Tirez sur plein d’élastiques reliés entre eux : avant de s’allonger, il faudra produire une force incroyable, mais chaque élastique se placera contre les autres pour ne former qu’un brin, solide, et de volume moins important. Pour un câblage composé de brins  cirés et commis entre eux, même principe. Sous les tranche-fils, les brins se plaquent entre eux, les tranche-fils trouvent leur place dans les réas de cames. En définitive, le câblage ne s’est pas allongé, c’est l’arc qui trouve sa place. Pour cette raison, il faudra contrôler vos mesures au moins une fois tous les deux mois. Le tranche-fils central, qui comporte le Dloop et le point d’encochage, recevra toute votre attention pour être entretenu régulièrement, une fois par saison, à neuf. Les tranche-fils de câbles sont à vie de câblage, dans la mesure où vous lui accorderez, de temps en temps, un peu de nettoyage (aussi au niveau des cames).

Depuis sa création en juin 2013, FBS a produit plus des milliers de cordes. En terme d’efficacité, ça déménage plutôt pas mal pour un gars du Nord ;-) On ne se rend pas suffisamment compte de que représente les métiers du tir à l’arc en France, et les difficultés pour se démarquer. Je tire mon chapeau  à Guillaume pour son investissement personnel et professionnel de tous les jours. Un brin de folie, c’est tout ce que j’aime…

 

A bientôt, et bon tir ;-)

Archerycalement, 

Pierrot

Plus d’informations : FACEBOOK. -  SITE WEB FBS.

 

 

 

 

© stain photo. All Rights Reserved.

Please publish modules in offcanvas position.