Stabilisation : Comparo et astuces.

 

Les différents équilibrages.

Lire aussi la page sur la gestion de la stabilité.

"Classique"

C'est la configuration universelle. La majorité des archers passent du classique vers l'arc à poulies, ou pratique les deux. Dans ce cas, le style de stabilisation reste le même. C'est à dire aucun latéral, ou bien un V-bar avec un double latéral, et une canne centrale chargée sur l'avant.

Ce style fera basculer fortement l'arc sur l'avant dès le lâcher. Il sera difficile à tenir dans le vent ou en cas de fortes chaleurs (sudation). Il laisse beaucoup de torque possible étant donné l'éloignement du poids par rapport au grip d'arc.

"Sort-à-plat"

C'est un arc qui ne bascule pas. Il reste bien à plat en sortant de la main et mettra du temps à se faire embarquer par l'avant. La recette visera à utiliser un latéral équivalent à 12 pouces environ, chargé de quelques masses et réglé 30° sur l'arrière et une centrale moyenne de 75 cm avec autant de masses. Une extension "suppressor mount" peut être ajoutée de façon à lester un peu plus l'ensemble.

Dans ce cas, le style est plutôt universel. Il permet une correction du poids de la fenêtre d'arc et du viseur et ainsi la décontraction du poignet de grip. Dans le vent, le torque sera mieux maîtrisé. Cette config' ne sera pas traumatisante pour la bascule du classique au poulie, et l'utilisation de l'arc sera d'un bon rendement poids / puissance (let-off).

"Cheval cabré"

Le principe repose sur la limitation de l'effet torque. En rapprochant les masses du corps, on améliore la maîtrise de cette torsion. Toujours faut-il s'habituer à cette sensation. Bizarre je dois dire ! La centrale n'aura que très peu de masses, voire aucune, et toutes seront vissées sur l'arrière d'un long latéral, revenant sous le bras d'arc. Attention, car certain Vbar ne sont pas conçus pour résister à un tel poids !

Je parle de poids car il ne s'agit pas d'avoir quelques masses, mais il faudra charger pour ressentir ce qui normalement est sur l'avant de l'arc. Proportionnellement, je dirais trois fois plus... Je n'apprécie pas vraiment ce style, l'arc réagit de façon violente, la visée n'est pas stable, et la latéral juste sous le bras gène l'armement, la mise en place etc...

"A la mode"

On l'observe depuis quelques temps, avec une centrale orientée vers le bas grâce à un V-bar en bizeau, et un latéral très long, chargé, fixé en bas de poignée, masses au niveau de la poulie basse...

J'ai voulu essayé ce style, et après un temps d'adaptation, je le valide. Je gagne beaucoup en économie d'énergie, rien que pour lever l'arc vers la cible. Le poids étant surtout vers moi et peu sur le bout de la perche, il se place d'entrée vers l'objectif. Pour retrouver une bonne stabilité de visée, j'ai dû augmenter de quelques millimètres mon allonge. Du coup, si pour X raison vous êtes en surallonge avec votre arc, optez pour cette configuration qui vous relaxera un brin de plus.

En pourcentage, je suis équilibré à 25% avant, 75% arrière. Il peut y avoir une légère modification de la synchro des cames, et aussi un test papier différent. Ceci parce-que les cames travaillent d'une manière uniforme : vous ajustez le centre de gravité de l'arc, et vous l'abaissez. Conséquence : moins de torque, meilleure stabilité, économie d'énergie. si je ne vois pas une grande différence sur un entraînement normal, je l'ai vu dans les grosses journées de tir, où je gagne en endurance.

A vous !

La stabilisation d'un arc n'est certainement pas à prendre à la légère. Il faut y passer du temps, optimiser, essayer, se râter aussi, et enfin finaliser. C'est le même travail qu'une balance, au grain près, au juste milieu. Elle détermine aussi votre stabilité, votre endurance, votre plaisir.

Maintenant, il s'agit de trouver VOTRE réglage, car il est très personnel ! Je peux vous aiguiller en expliquant comment et pourquoi on fait comme ça, quelles sont les conséquences, mais je ne peux pas ressentir pour vous.

J'écris un article complet et illustré en ce moment (mars 2014), c'est très long, alors patience !

 

 

Lexique

AIM : Amortisseur en caoutchouc en forme de bombe, cylindre ou champignon.

A-bomb : Amortisseur en caoutchouc Doinker, de forme ovale.

V-Bar : Lien entre l'arc, le latéral, et la canne centrale, montée directement sur la poignée d'arc et fixe.

Torque : Mouvement latéral de l'arc, causé par la crispation du poignet de grip, ou par le vent sur l'extrémité de la stab' si le poids est trop important.

Suppressor-mount : Extension de la canne centrale, généralement d'un diamètre supérieur, montée avec un poids interne sur amortisseur (Silentbloc).

Comparo

Arc Système V-Cline

Bientôt un article illustré ! (Il va vraiment venir ! J'ai commencé (30.03.14))

Doinker Elite

Le modèle de stab' sans doute le plus répandu sur les pas de tir. Taille et poids standard. Masses adaptables, AIM de qualité (A-Bomb). Le suppressor-mount possède une masse maintenue entre deux joints, ajoute du poids sur le grip, supprime les vibrations résiduelles de poignée. Design sympa, j'ai tiré cette stab' pendant 4 ans et elle restera toujours dans mes petits papiers pour son pouvoir de comparaison avec d'autres produits. C'est une référence.

Doinker Elite Supreme

Très raide (beaucoup de vibrations si peu de masses) et sinon très similaire à la Elite simple, son aînée. Le nouvel amortisseur, un simple disque de caoutchouc n'encaisse pas assez les vibrations. Le rendu final est une sensation désagréable en main, sauf si on arrive à tirer très "chargé". Ainsi, le poids des masses compense et c'est le carbone qui jouera le rôle d'amortisseur ! c'est un peu le but recherché sur les nouvelles générations de stab' : tirer moins long mais plus lourd. Les AIM sont donc adaptés à ce nouveau genre.

Doinker Quadra Flex

Sympa. Pour ceux qui aime le look multi-tubes, les sensations sont bonnes, mais le matériel reste fragile. C'est l'inconvénient d'avoir plusieurs tubes de faible diamètre, la résistance. Les liaisons plastiques entre les tubes sont un peu fragiles. C'est une stab' légère, avec un amortisseur efficace, idéal pour obtenir un arc maniable avec une gueule sympatoche. 

Doinker Platinum

Je n'ai hélas pas eu l'occasion de la tester, mais elle me semble bien meilleure que ces aînées. On a à nouveau la possibilité de remplacer le disque de caoutchouc par la "A-bomb" pour obtenir un amorti réel. Le diamètre de la stab' est supérieur aux anciens modèles, pour une meilleure résonance, et plus de rigidité. Au bruit, elle semble être une bonne stab' au son rondouillard qui absorbe les plaintes de l'arc.

Fuse Carbon Blade

C'est une bonne stabilisation, le carbone est lui aussi très raide mais l'amortisseur absorbe bien la vibration. Par contre, elle est efficace avec 3 masses devant minimum. Le V-bar est à la forme "blade", et robuste. J'ai tiré avec à Antalya, c'était pas mal en compét' mais il me manquait encore quelque chose. Je ne suis pas certain de son efficacité dans le vent : si l'effet d'un vent latéral peut effectivement être réduit, j'ai été à plusieurs reprises surpris par la remontée de mon bras d'arc, suivit de sa redescente comme si une personne appuyait dessus. Je pense qu'il faut vraiment plomber la stab' pour qu'elle soit efficace, tirer sans AIM, et supporter le choc inhérent au départ de la flèche. Ca secoue ! Je n'ai ni la caisse physique, ni la posture, pour tenir ce genre de stab'. Par contre, la finition est superbe, je lui accorde.

B.Stinger

Le design est sympa, le matériel est robuste. La stab' joue son rôle pour tenir l'arc, grâce à un tube de diamètre important, on peut charger avec un bon nombre de masses. Le diamètre et le poids de masses encaissent une bonne partie des vibrations. C'est là mon problème, je n'aime pas le bruit creux, et je n'aime pas les vibrations ! Il reste tout de même la possibilité d'ajouter un amortisseur « champignon » en bout de perche, mais c'est un pu la solution de la dernière chance à mes yeux. On peut mettre toutes les masses que l'on veut, une tige filetée se visse à l'intérieur de la stab' pour ne laisser dépasser que le nécessaire, adapté au nombre de masses. Pour ceux qui aime l'arc résonnant, l'arc vivant en main, c'est la bonne stab'. C'est vraiment le matos qui permet de plomber l'arc, en faire une enclume; et de cette manière la raideur du carbone supportera toutes les masses.

 

 

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.

Participant à cette conversation

Charger les commentaires précédents
  • Invité - Mael

    Bonjour PJ,

    Sur mon poulie je tire avec une carbone pro en central, le V-BAR est placé à 5 pouces devant et en latéral j'ai pris une avancé de V-BAR au mercure (je sais c'est interdit) avec une damper SOMA.
    Mais je ressent encore des vibrations lors du lâché.
    Aurais-tu des astuces ou des conseils à me donner car je suis un peu perdu.
    Merci et bonne continuation à toi
    Maël

    à Le Mans, France
    0 J'aime Raccouci URL:
  • Mael,
    ces vibrations peuvent venir aussi de ton câblage s'il ne provient pas d'une marque de qualité ou s'il est vieillissant. Si c'est le cas, change le pour un FBS (Flanders archery en France) ou un Winner's Choice en BCY 8190. Cela réglera pas mal de problème déjà.
    Pour la stabilisation, je pense que tirer plusieurs composants qui ne proviennent pas de la même fabrication n'est pas bon. Le mercure n'apporte rien de mieux, et son interdiction même valable n'est pas un moins. Oriente toi vers une stabilisation spécialement conçue pour l'arc à poulies, la carbone pro est dédiée arc classique, et choisis les AIM correspondant aux masses ajoutées sur ta stab. Si le poids est faible, reste sur des AIM de 40mm, et si le poids est important, choisis les 20mm.
    Enfin, un arc qui ne chante pas normalement est un arc qu'il faut régler, et tu as tout ce qu'il te faut dans mes rubriques pour y arriver. Bonnes recherches !
    PJ

    0 J'aime Raccouci URL:
  • Invité - lestat

    Salut PJ,
    Avant tout je te remercie pour les heures de lecture que tu me donne
    Super blog
    J'ai une petite question sur ma stab
    Je tire actuellement avec une central fuse carbon blade jen suus tres content
    Un archer de mon club ma gentillement prêter son v-bar avec un latéral
    J'ai remarquer que mon arc se stabilise bien plus vite avec
    Donc je vais commander une lateral avec v-bar
    Mais je ne sais pas du tout quelle taille je dois prendre ?
    Ma central fait 30"
    Merci d'avance.

    à Brussels, Belgium
    0 J'aime Raccouci URL:
  • Lestat,

    le latéral est une des clés de la stabilisation, il augmente le poids ce qui rend l'arc plus stable sur lui-même, il participe à la décontraction du poignet et du bras d'arc en ajustant la verticalité. En arc à poulies, il est indispensable.
    Avec 30" de central, un latéral de 10" minimum serait souhaité, mais tu peux aller chercher un 12" sans problème et essayer différents angles avant / arrière, et d'écartement, aussi en jouant sur le nombre de masses. Si tu souhaites garder ta Fuse en central, reste dans la même marque pour le latéral et pour le Vbar.
    PJ

    0 J'aime Raccouci URL:
  • Invité - Alison

    Bonjour
    je tire actuellement un HOYT protec XT 2000. J'aimerais changer de stabilisation avec une V-Bar, quel matos est-il conseillé ?

    0 J'aime Raccouci URL:
  • Bonjour Alison,
    Pour ce type d'arc, si vous tirez plutôt "chargé" avec de bonnes épaules, vous pourriez vous orienter sur une stabilisation Gravity de la gamme Prestige d'Arc Système. Elle comprend l'orienteur, les housses et les premières masses pour progresser tout en ayant le matériel dernier cri.
    Si vous tirez plutôt souple et fluide, vous apprécierez le confort de la V-Cline d'Arc Système qui est une stabilisation ludique et fiable qui accompagne les sportifs de haut niveau depuis 2010. Fonctionnelle et agréable, elle ne déçoit ni les néophytes, ni les experts.
    Les autres marques, essentiellement américaines, proposent des produits de qualité qui seront très raides à l'utilisation. La recherche du confort par suppression des vibrations passera souvent par l'achat d'accessoires qui viendront surajouter le prix de vente. A savoir avant de se lancer donc.
    Arc Système possède des points forts, incontournables, comme le SAV efficace et gratuit au premier utilisateur, et une écoute française pour tout problème éventuel que vous pourriez rencontrer.
    Enfin, tout mit bout à bout, les stabilisations sont globalement toutes comprises dans les mêmes tarifs.
    J'ai choisi français pour bénéficier de la disponibilité des pièces accessoires et de la réactivité du "SAV" même si je suis sponsorisé, car en définitive, en tant que sportif, je suis aussi et d'abord client de la marque en qui j'ai confiance pour me suivre sur les compétitions.
    En souhaitant que cela vous aide pour votre choix.
    Archerycalement,
    Pierrot

    0 J'aime Raccouci URL:
  • Invité - Mickael

    Bonjour Pierre Julien,

    Tout d'abord merci pour le temps que tu accorde à transmettre ton expérience à tous les archers. Tes conseils m'ont été précieux quant à la réflexion de plusieurs sujets.
    J'en reviens donc a ton article sur les stabilisations. Et me pose les questions suivantes :

    Comment différencier un problème de stabilité (posture archer) et de stabilisation (matériel) ?
    En effet j'ai assez de mal a stabilisé mon bras d'arc à ce jour. Bon, niveau gabarit je fais 1,80 pour 62 kg, je suis donc plutot fin et ne suis pas étouffé par le muscle même si je suis tonique. Mon jeux de cablage est neuf. En terme de niveau /compétences, je me défini comme débutant, cela fait 1 an que je possède l'hyperEdge et 2 que je me suis remis au tir.

    A cela s'ajoute une question sur le matériel :
    L'HyperEdge est monté à 31 d'allonge et 50 livres (40/50). En terme de stabilisation j'ai la gamme 875 de shrewd avec un central de 30" et un latéral de 15". Les poids sont répartis comme suit : 3 OZ sur l'avant et 10 sur le latéral.
    Le central est monté sur un quick connect de 20°

    Je trouve "dommage" de charger autant l'HyperEdge qui reste un arc assez léger pour trouver un bon équilibre mais c'est à ce jour le meilleur compromis que j'ai trouver.
    La question est donc la suivante : En passant sur un central de 32 ou 33", pourrais je efficacement avoir un équilibre adéquat et alléger substantiellement ma configuration ? Et si la charge sur un central de dimension est moindre, perdrais-je en stabilité ? Ai-je tout faux dans mon raisonnement et devrais-je charger encore plus a l'avant (et donc aussi a l'arrière pour le bon équilibre).

    Merci de tes réponses.

    à 44410 Assérac, France
    0 J'aime Raccouci URL:
  • Mickaël,
    Merci pour ton message bien construit. Parler clair n'est pas chose facile lorsque nous évoquons le réglage.

    1/ Comme tu es débutant "confirmé", il faudra que tu arpentes les chemins du réglage. Tu dois rechercher ton allonge en passant d'abord par les modules, et ensuite par les câbles ou par la corde et agir d'une façon plus fine sur ton arc, et conséquemment, sur ta posture. L'arc conditionne beaucoup la posture. S'il est trop long ou trop lourd, le corps compensera en arrière, à l'inverse il sera trop en avant. Le bon équilibre se trouve... en cherchant ! D'une part en tirant des flèches régulièrement, sérieusement et pendant une durée cohérente au niveau attendu, et d'autre part en intervenant sur le matériel : tu ne peux pas demander au corps de s'habituer à une allonge de 31" si tu n'en as en réalité que 30"... Qui peut t'aider à le savoir ? Toi-même pour commencer, et ensuite un entraîneur, un autre archer qualifié, des vidéos de toi qu'un ami t'auras aidé à prendre et que tu compareras à des vidéos d'archers internationaux sur Youtube. Ta question est trèèèèès vaste, mais voici un bon point de départ.

    2/ Ton central est trop long, ton latéral est trop court. Voici pourquoi tu as besoin d'autant de poids sur la latéral. Tu as peu de poids devant, mais une canne très longue. Pour compenser cette longueur et trouver l'équilibre recherché, tu dois ajouter trois fois le poids du central sur le latéral. Alors, pour diminuer cet effet, tu dois choisir un latéral plus long, 18" serait bien. La longueur de la centrale et le poids présent dessus sont bien, et ne doivent pas être touché selon moi, à vue de clavier comme ça. Enfin, l'orienteur de central à 20° est un peu too much, 15° sont suffisants surtout avec une stab centrale de 30". De cette façon ton Hyper Edge sera plus léger, avec la latéral plus long, il ne te sera plus nécessaire de charger autant de masse pour obtenir le même équilibre.

    Je pense avoir été complet et clair, mais ce n'était pas le cas, reviens vers moi !

    Amuse toi bien et bonnes recherches.
    PJ

    0 J'aime Raccouci URL:
  • Invité - Mickael

    Bonjour Pierre Julien,

    Je me permets de donner des news suite à ta réponse et mes recherches depuis un petit mois. Je trouve normal de donner un feed back à celui qui prend son temps pour aider (et ça peut ouvrir des réflexions pour les autres).

    Le plus important : Je suis passé a 31,5 d'allonge sur l'HyperEdge VS 31 et serré les branches a fond... j'ai encore le bras d'arc détendu. Il faudrait un 32 pour peut être être parfait. A ton avis supprimer la butée de branche pour rendre l'ensemble plus souple et avoir un bras d'arc moins détendu serait elle une bonne idée ?

    Question stabilité, c'est mieux, beaucoup mieux (même si toujours aussi chargé) avec a peu prêt la même config (30" & 3 Oz sur la centrale et 15" avec 9 Oz sur le latéral). J'ai un peu moins l'impression de lourdeur après 1 h 00 de shoot.
    J'ai commander un connecteur 8° pour test voir si la sensation de légèreté sera présente, voir si je peux alléger en masse après cela. Pour le latéral de 18" que tu m'as conseillé je vais attendre un peu que le budget soit dispo et testerais pendant ce temps différents angles plus ouvert sur le 15". Il faudra trouver le bon angle pour que l'ensemble ne tangue pas trop.

    J'ai remarquer par contre qu'a 20 % du temps lors de l'armement ma bulle de scope ne se calait pas au milieu. Je pense à un soucis de main d'arc et je testerais cette semaine la poignée en R+2 (aujourd'hui en R+0) pour voir si ça cale mieux.

    Tu as fait, je sors un peu du sujet, le test des modules 65 % sur l'HyperEdge, et a priori, ta stabilité s'en ai trouver améliorée. Peux tu me dire ce que celà change fondamentalement (si tu as d'autres pensées que ce que tu as déjà écris).
    Pense tu qu'un simple archer ressente cette différence ? Sachant que je ne ferais pour l'instant que de la cible et quelques Beursault si le temps me le permet.

    Et dernier petit point, encore hors sujet (mais bon je suis parti donc tant qu'a faire un post autant tout mettre :) ).
    Tu nous parle techniques qu'elles soient pour l'arc, ses accessoires ou l'archer. Par contre, sauf si j'ai oublier une partie du site, rien sur les flèches et ses composants. Volonté, manque de temps ou tout autre chose qui ne mérite pas d'être développé ?

    Bon week end.

    Mickael

    0 J'aime Raccouci URL:
  • Cher Mickaël,

    Merci pour ton feedback, c'est sympa de répondre au temps par le temps.
    Les tests me semblent concluant, ne serait-ce que par le confort que tu sembles trouver.
    J'en arrive de suite au module 65%, confort et performance ne font pas forcément bon ménage. Le Letoff à 75/80% est confortable, il apporte une stabilité remarquable sans effort particulier, et ne demande pas au corps d'être en forme, pas plus que ça. En revanche, si le corps, ou la tête, souhaite aller "chercher" un record, un point de plus, un petit plus de plaisir, la visée sera plus vite instable, les points rapidement perdus. Si le vent se lève en FITA, bonjour les dégâts et le mal de mer.
    Concrètement, un entraîneur pourra te donner tous les muscles du dos et des épaules qui rentrent en action lorsqu'ils sont soumis à une contrainte plus forte causée par la puissance au mur augmentée. En clair, tu ne verras pas la différence de suite en testant comme ça sur un ou deux entraînements. Il faut d'abord que le corps comprenne ce qu'on lui demande. Tu auras ainsi le ressenti d'être contraint dans l'arc de façon plus évidente, presque agréable, jusqu'à ce qu'arrive la fatigue physique. A ce moment-là, tout va foutre le camp et les tenues de visée seront difficiles. Dans ce cas, il sera bon de se souvenir que le tir à l'arc est un sport et donc qu'il coûte de l'énergie. Les temps d'efforts et de repos auront plus d'importance, mais surtout aussi cette notion d'effort, pour devenir plus performant et endurant au fil des entraînements. En définitive, cette puissance supplémentaire est aimée par l'arc qui nous le rendra très bien tant que l'on est capable de la restituer en visée, et en gardant le point dans la zone de réussite.
    Enfin, ôter la butée basse augmentera les irrégularités notamment en extérieur lorsque les mains glissent et accrochent différemment dans une même volée avec les écarts de température, le vent, la pluie... Aussi, suivant l'effort appliqué dans le mur, les impacts en cible deviendront moins lisible par le ressenti. Tu enlèves un paramètre de retour d'information en retirant cette butée. Si tu souhaites assouplir ton arc, alors mieux vaut ajouter un peu d'avance de synchro sur la came haute : vrille d'un tour ou deux le câble Buss ;-) Tu gagneras un peu de puissance au mur également !

    Pour les flèches, je réalise de nombreux tests actuellement et depuis ma reprise. Avant cela, je ne me suis jamais penché de façon "grand public" sur ce domaine. Je ferai quelque chose, mais quand ? Je ne sais pas encore.

    Merci pour ton message, et bonnes flèches Mickaël.
    PJ

    0 J'aime Raccouci URL:

adesignlogo site pj repaxcelbeitereastonfbshoyt pilla minox socks selectour