Introduction

Introduction

L'arc à poulie possède une mécanique spécifique qui doit susciter une grande attention. Le but de la présentation est de souligner l'importance du réglage matériel en sensibilisant l'archer sur l'arc et ses accessoires.

Les fondamentaux du tir à l'arc sont requis pour commencer l'arc à poulies et obtenir les premiers résultats en compétition. L'archer devra connaître son allonge, sa résistance physique, rechercher son image de visée optimale et adopter une posture globale correcte en collaboration avec son entraîneur. Une fois le stade de l'initiation dépassé, les premières compétitions réalisées, la recherche de performance pointe son nez et c'est à ce moment que débute l'importance de la connaissance de son matériel. Le corps peut s'adapter jusqu'à une certaine mesure, et la posture évoluera avant de se fixer progressivement. Le matériel doit suivre cette évolution, par l'essai de différentes configurations avant de trouver celle qui conviendra le mieux à une situation donnée, pour un temps à définir. 

Régler un arc à poulies demande beaucoup d'attention et tout raccourci entraînera des effets indésirables sans dérouler toutes les étapes, sans vérification nécessaire avant une mise en tension de l'arc. Il possède plus de points critiques qu'un arc classique en raison de son grand nombre d'ergots, de câbles, d'axes et points de friction et de rotation. L'accident reste omniprésent pour tout utilisateur non averti, sur la personne ou sur le matériel.

Chacun des réglages de cet arc possède sa propre incidence sur un autre point de l'arc ou de l'archer. Il existe plusieurs combinaisons afin de trouver le lien entre confort et performance. Il sera important de savoir identifier rapidement un défaut apparent pour le corriger sans détour.

Je partirai toujours du principe que c'est au matériel de s'adapter au corps en premier lieu, et certainement pas le contraire. Soyez patient, minutieux et attentif, et vous trouverez, j'en suis sûr, votre bonheur...

Les outils

Avant de commencer la dissection de votre arc, vous devez vous équiper. Je vous conseille d'avoir en votre possession le matériel suivant :

  • une pince fine,

  • une paire de ciseaux,

  • du tranche fil, (Angel 0.18, Diamond back 0.22, 0.26, BCY HALO 0.14)

  • du Dloop, BCY 2mm.

  • une équerre d'arc,

  • un mètre en pouce,

  • une presse, (bow master, Detowis, Synunm, Last Chance)

  • un briquet,

  • Un U BEITER pour la réfection des tranche-fil,
  • un set de clefs au pas français et un autre au pas américain.

  • toutes les pièces d'usures en double,

  • de la cire de corde.

Réglages : bon à savoir

  • Un réglage est bon lorsqu'il dure dans le temps.

  • Prévoir une semaine dédiée aux réglages, aux essais ou plus si nécessaire.

  • Chaque début de saison est un nouveau départ, profitez-en.

  • Rechercher différentes conditions selon l'état de forme (météo, fatigue, stress, forme optimale).

  • Valider les nouvelles configurations aussi en compétition.

  • Travailler point par point, et constater les différences pour acquérir des repères.

  • Prendre des notes sur un carnet, prendre des photos et vidéos datées vous aideront à mieux mémoriser la progression et les différentes situations.

  • Connaître toutes les pièces qui composent son matériel, les appellations anglaises et françaises, leurs rôles et leur usure.

  • Toutes les spécifications d'arc se trouvent sur le site web constructeur, il est important de les conserver (entre-axes et band, phasage, dimensions de câblage...).

Débuter avec les réglages d'un nouvel arc.

  • Vérification de l'arc : passer en revue tous les points de fragilité de l'arc, la visserie, points bloquant, points de force, axes, branches, éclats éventuels, câblage.

  • Montage des accessoires comme le repose-flèche, la platine de viseur, l'orienteur de stabilisateurs et du câblage avec son Dloop. La pose de la visette doit se faire directement pour garder une bonne séparation de la corde (nombre de brins égal de part et d'autre).

  • Premiers alignements : lame de repose-flèche à 90° du point de fixation du Dloop (environ) et centrée horizontalement sur l'arc (center-shot), montage des stabilisateurs, réglage du scope dans l'axe corde / repose-flèche.

  • Saisir un premier Dloop à 90° du repose-flèche sans s'attarder à réaliser un point d'encochage. Le but est de fixer le câblage, et prendre les premières sensations avec quelques lâchés.

  • Rodage général : à courte distance, 5/10m, lâcher les premières flèches pour placer le câblage et le raidir sans chercher le réglage fin. Noter les ajustement de puissance et d'allonge si nécessaire.

    Tirer une cinquantaine de flèches dans la paille. Même si la visette n'est pas alignée, la mettre en ligne de mire avec le scope suffira pour toucher la cible à quelques mètres...

Etape terminée, le câblage sera plus stable et la synchro de came ne bougera plus ou peu. Si vous faites d'entrée de jeu un réglage fixe, la mise en place du câblage neuf évoluera et le réglage sera de toute manière à reprendre. Le câble ''Buss'' travaille plus que le ''Control'' et il se mettra en place plus rapidement. La synchro sera donc à surveiller à mesure du nombre de flèches tiré et de la température à laquelle l'arc est exposé. La corde prendra toujours un peu de longueur en se fixant dans les gorges de cames, elle pourra prendre une légère rotation au bout d'une centaine de flèches tirée.

A vous maintenant...

adesignlogo site pj repaxcelbeitereastonfbshoyt pilla minox socks selectour