08 - La puissance, la vitesse.

Très simple, il suffit de visser ou dévisser les vis de branches. Cette opération doit se faire de manière égale en haut et en bas pour ne pas modifier le tiller, c'est à dire la mesure entre le pocket de branche et la corde, à l'équerre.

Tirer trop puissant ne sert pas à grand chose, il faut trouver le juste milieu entre ce que l'on est capable d'encaisser dans le temps et les sensations ressenties au lâcher. Un engin de guerre sera difficile à maîtriser dans le stress et une guimauve ne sera pas agréable !

A noter l'influence des branches sur la hauteur du point d'encochage : pour éviter de refaire un point d'encochage alors que, par exemple, le point de visée baisse, vous pouvez ajouter un quart ou un demi-tour sur la branche du bas. Cela va baisser le point d'encochage vers le bas et renforcera l'appui dans le bas du grip. Le point de visée sera plus facile à tenir. L'inverse peut aussi se produire si vous noter un trop grande réaction de l'arc au lâcher.

adesignlogo site pj repaxcelbeitereastonfbshoyt pilla minox socks selectour